7 étapes simples pour créer la page d’accueil parfaite

 Le moment est venu de rédiger votre page d’accueil mais vous ne savez pas quoi écrire? Vous avez parcouru de nombreux sites, histoire de vous en inspirer mais vous êtes là avec votre page blanche sans savoir par quoi commencer.

Vous avez aussi quelques minutes pour faire bonne impression et convaincre votre visiteur de passer à l’action! L’ordre dans lequel les informations s’afficheront sur votre page d’accueil doit donc  être pensé stratégiquement.

Après avoir lu cet article, vous saurez exactement comment rédiger une page d’accueil  convaincante qui contribue à l’atteinte de vos objectifs.

 

1. Définir l’objectif de votre page d’accueil

Il y a trois situations possibles :

 

  • Votre objectif est de montrer aux visiteurs votre produit ou service principal.Dans ce cas, vous allez utiliser votre page d’accueil comme page de destination pour votre produit ou service principal. Elle aura donc la structure d’une page de produit ou de service.
  • Si l’objectif n°1 de votre site Web est d’augmenter le nombre d’abonnés à votre infolettre, vous allez créer une page d’accueil « inversée » 
  • Si #1 et #2 ne s’appliquent pas à vous, vous utiliserez votre page d’accueil classique. Elle sert de page de présentation de votre marque et de redirection vers les pages les plus importantes du site.

 

Dans la suite, nous détaillerons ces 3 différentes structures de page d’accueil. En fonction de votre cas, vous pourrez donc vous rendre directement dans la sous-section appropriée de cet article. 

 

  2. Choisir la bonne structure de page

2.1. La page d’accueil « inversée »

La page d’accueil « inversée » devrait UNIQUEMENT être utilisée lorsque votre objectif n ° 1 est d’augmenter le nombre d’abonnés au site Web. Cette page se concentre sur la collecte de l’adresse courriel du visiteur en haut de la page plutôt qu’en bas de la page.

Voici comment elle est structurée: 

La bannière principale (partie visible de la page lorsque vous arrivez pour la première fois) comprend un formulaire d’inscription avec un champs réservé à l’adresse courriel.

Immédiatement en dessous de la bannière, montrez si possible une preuve sociale.(magazines dans lesquels vous apparaissez ou logos des clients qui vous font confiance ou des récompenses que vous avez obtenues ou témoignages clients)

Racontez ensuite une histoire de marque qui décrit comment vous avez rencontré un problème ou un défi auquel vos lecteurs sont également confrontés… et comment vous l’avez résolu. L’histoire devrait se terminer par une invitation à saisir leur adresse courriel en échange d’une ressource que vous avez créée pour les aider à résoudre ce même problème.

Assurez-vous qu’il n’y a pas plus de 3-4 onglets dans votre menu supérieur. Moins il y en a, mieux c’est.

 

Voici un exemple réussi de page d’accueil inversée

 

2.1. La page d’accueil « classique »

La page d’accueil classique est la structure de page idéale pour les entreprises qui proposent plusieurs produits ou services, chacun avec un pitch et un public cible différents.

 

En fait, la page d’accueil classique est un peu comme une page « attrape tout », qui redirige les visiteurs vers l’une de leurs pages de services ou de produits, où ils pourront s’engager avec une offre plus ciblée et spécifique.

 

Mais elle est également un espace privilégié pour faire une excellente impression aux visiteurs et faire comprendre la valeur unique que votre entreprise apporte.

 

L’objectif est clair : vendre votre marque puis rediriger les visiteurs vers la bonne page.

 

Lorsque les gens arrivent sur la page d’accueil de votre marque, nous voulons qu’ils comprennent immédiatement le but de l’entreprise.

 

Pourquoi cette entreprise existe-t-elle ?

 

S’ils ne peuvent pas répondre dans les 5 secondes environ, il faut revoir votre copie!

Pour les bases de la rédaction d’une proposition de valeur, cliquez ici.

 

Il ne s’agit pas d’une proposition de valeur de produit ou de service. Nous ne parlerons probablement pas d’avantages ou de résolution de problèmes, à moins que ces éléments ne définissent l’entreprise dans son ensemble et tout ce qu’elle offre.

 

Avec une proposition de valeur de marque, nous nous concentrons spécifiquement sur l’identité principale de la marque en ce qui concerne le client cible.

 

Voici un exemple:

Si vous avez des produits ou services saisonniers, vous pouvez aussi modifier  le texte et l’image de votre bannière pour l’adapter à la saison.

 

Bannière mise en avant collection The North Face

 

–  mettre en avant vos articles de blog?

Bannière articles récemts -Exemple de 3M

–  Encourager vos visiteurs à s’inscrire à une formation

Bannieres pour inscription à une formation

 

– Grossir votre liste d’abonnés à votre infolettre?

 

– Être contacté pour un rendez-vous ou une consultation gratuite?

Banniere de prise de rendez-vous

 

– Mettre en avant une promotion ou offre exclusive?

Banniere de promotion - Exemple de l'Aubainerie

–  mettre en avant votre expertise?

Banniere mise en avant expertise - Canada Life

Conseil 2.  Rendez la navigation simple et intuitive

Ensuite , hiérarchisez et segmentez votre menu et vos boutons d’appels à l’action en fonction des objectifs et de la cible:  est-ce que vos objectifs dépendent du type de personnes qui arrivent? Si oui comment pourrait-on catégoriser ses différentes personnes?  (clients / prospects), (debutants /experts) , (homme/femme) ou par secteur d’activités? 

Pour chaque catégorie, prévoyez un onglet dans votre menu correspondant au type de personne. Prévoyez aussi un bouton d’appel à l’action qui dirige la personne sur une page qui correspond à l’objectif premier de sa visite sur votre site.

L’idée est que la navigation sur votre site soit évidente.

Privilégiez un menu minimaliste qui va droit au but en tenant compte du chemin que prendrait votre prospect s’il se trouvait dans votre magasin physique ou dans votre bureau.

Pour mettre en avant les sous catégories les plus importantes dans vos sous-menus, vous pouvez utiliser un méga menu avec des images qui  les représentent. 

En règle générale, pour le menu principal, limitez vous à 7 onglets maximum. Si vous avez plus d’éléments à afficher, placez-les dans les sous menus et réorganisez vos onglets. 

Conseil 3. Simplifier la vie aux visiteurs

Assurez-vous que votre langage est clair et compréhensible. Ne remplissez pas votre page de jargon ou de phrases complexes.

Soyez concis: il va falloir faire un effort de synthèse en vous mettant à la place de votre visiteur qui n’aura envie de faire aucun effort sur votre site. Nous sommes déjà tous assez submergés d’informations sur le web. Alors, simplifiez la vie aux visiteurs de votre site au maximum en vous mettant à leur place!

Affichez uniquement  les informations indispensables à la prise de décision.Demandez vous si l’élément que vous souhaitez ajouter va vraiment apporter quelque chose dans sa prise de décision ou pas. ou encore si c’est quelque chose que vous diriez  à un prospect dès le premier rdv ou pas.

 

Conseil 4. Soignez l’affichage mobile

Assurez-vous aussi que l’affichage sur mobile s’adapte correctement aux supports utilisés.

Il faut que l’on puisse naviguer sur votre page d’accueil avec aisance même depuis un cellulaire ou une tablette. 

Et bien sûr facilitez l’accès aux pages et sections importantes comme le panier, la page de contact, les produits ou services, etc.

Si votre site contient beaucoup de pages, pensez à ajouter et mettre en évidence une barre de recherche et une foire aux questions

Une boîte de clavardage dès la page d’accueil facilite aussi l’accueil des visiteurs, le service client et la résolution de problèmes techniques.

 

Conseil 5. Mettez en avant vos points forts uniquement

 

Faites une section qui servira de résumé de vos différents arguments marketing (les raisons pour lesquelles travailler avec vous /acheter vos produits ou services /  s’inscrire à votre formation ou s’abonner à votre blog). 

Montrer plus en détail ce que vous voulez mettre en avant avec des photos ou vidéos qui donnent envie: S’il s’agit d’un blog,  cela peut être vos publications récentes ou meilleures publications. Pour une boutique en ligne, mettez en avant vos best-sellers. Dans le cas d’un portfolio, montrez vos plus belles réalisations. 

Ajouter des éléments qui peuvent rassurer vos prospects ou valoriser votre image de marque:

– vos plus beaux témoignages clients ou études de cas clients, selon votre activité

– vos preuves sociales : apparition dans des médias connus, récompenses ou certifications, formations, nombre d’années d’expérience,  nombre d’abonnés sur votre principal média social (mentions j’aime, partages, etc), nombre de clients ou de projets réalisés, logos des entreprises qui vous ont fait confiance. etc.

Conseil 6. Incitez à l’action

Préférez les verbes d’action. Ce sont des verbes qui incitent à passer à l’action. 

Utilisez la forme active et non passive. L’idée est de mettre en place une énergie qui va motiver votre visiteur à passer à l’action. Choisissez des adjectifs motivants pour donner du peps à vos phrases.

Par exemple dites : Contactez nous au lieu de Vous pouvez nous contacter ou de Nous sommes disponibles.

 

Conseil 7. Facilitez la lecture

Limitez vous à 2-3 lignes par paragraphes et aérez avec des espaces entre les paragraphes. 

Évitez les superflus, artifices et distractions qui risquent de dissiper l’attention.

 Tout ce qui peut  pousser l’internaute à se lasser rapidement dans sa lecture doit être enlevé.  Les sites qui ont trop d’animations, de couleurs ou de polices fantaisistes peuvent être amusants et originaux mais ils se pénalisent eux même. A moins que l’objectif de votre site soit de montrer vos compétences de graphiste ou d’artiste, cela ne servira pas vos objectifs d’affaire!

Leave a Comment